(1 avis client)

19,00

Plus que 4 en stock

Titre également disponible en téléchargement sur les plateformes de vente en ligne :

Valtopolis : le silence des araignées

Julie Bouchonville

  • Imaginaire – Roman

Date de sortie : 25/09/2020 – 308 pages
EAN papier : 9782378123963
EAN numérique : 9782378123956

Anouk travaille comme gouvernante dans la ville de Valtopolis. Ses employeurs, aussi riches que désagréables, ne sont pas son seul problème : elle boit trop, pense trop à son ex, et prend trop à cœur la politique anti-immigration que la ville est sur le point d'adopter.
Et si elle croyait que la coupe était pleine, elle se trompait. Elle surprend un rituel mystérieux, et d’un seul coup, les araignées du quartier se mettent à lui parler. Trop, c’est trop ! Il est temps d'aller voir la garde !

Madeleine Loroy appartient à la garde urbaine de la ville. Immigrée, trop honnête pour son propre bien, elle peine à se faire une place parmi ses pairs, et en plus, on lui confie une enquête dont personne ne veut : certains commerces – les propriétaires sont tous étrangers – sont victimes d’actes de vandalisme. Et le pire dans tout ça ? Elle va devoir collaborer avec Anouk, son ex, qui lui a brisé le cœur.

Intrigue politique, magie, secondes chances et araignées qui parlent se mêlent dans ce roman plein de suspense et de rebondissements !

1 avis pour Valtopolis : le silence des araignées

  1. alicelibrarian

    L’histoire : J’ai un peu de mal à définir ce roman. On ressent une dimension de grandeur dans ce moment précis de l’histoire de Valtopolis qui sert d’espace-temps, avec des problèmes de trop forte immigration car la cité voisine est en pleine famine, des complots pour aggraver le problème, et une magie qui existe, mais n’est que peu utilisée. Elle est étudiée mais de nombreuses personnes préfèrent s’en passer, car on ne sait jamais.
    Les deux personnages principaux, Anouk, gouvernante d’un groupe d’enfants super attachants, et Madeleine, son ex, et garde de la ville malgré ses origines étrangères, forment un duo assez peu orthodoxe, surtout à cause de leur passé commun. Et surtout, la magie que reçoit Anouk, je trouve ça assez chou, ce lien avec les araignées, et un peu triste aussi (car oui, comme tout le monde, quand j’en vois une, j’ai plutôt tendance à taper d’abord car j’ai peur).

    La plume de l’auteur : Ce roman se lit assez vite et facilement, du moins pour moi. J’ai beaucoup apprécié le mélange entre la Grande Histoire de Valtopolis, cette capitale, ses alliés, ses villes voisines, etc, et la petite histoire, avec cette gouvernante qui se retrouve impliquée dans un grand complot car elle se trompe d’une porte ! Et cette relation avec les araignées, c’est touchant et un peu glauque à la fois, les pauvres petites…

    Mon avis général : Une très bonne lecture, qui m’a laissé un peu perplexe sur la fin, car on voit cet événement de l’histoire de Valtopolis, mais l’univers, je me suis immergée dedans tellement facilement, on a très envie de savoir ce qui arrive ensuite à Anouk ou Madeleine, sincèrement !! (à comparer, c’est comme si on étudiait par exemple la Terreur en France, mais sans savoir comment les personnages poursuivent leur vie!)

    Et sincèrement, j’aime beaucoup cette couverture et son mystère !

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Création de site internet