(3 avis client)

17,00

Plus que 4 en stock

Titre également disponible en téléchargement sur les plateformes de vente en ligne :

Une furie en ville – Bureau Fédéral de la Magie tome 1

Annabel Chase

  • Imaginaire – Roman

Date de sortie : 29/01/2021 – 248 pages
EAN papier : 9782378123000
EAN numérique : 9782378122997

Une famille exaspérante mais aimante ? Check.
Une petite ville pittoresque et un chef de police sexy ? Check.
Un chien des Enfers abandonné, un chat noir au sale caractère, et un python de compagnie qui se prend pour un chiot ? Triple check.
Mon histoire vous rappelle un conte de fée un peu cul cul la praline ? Raté ! Il y a un léger détail… Je suis maléfique.
Ma nature et mon éducation devraient faire de moi quelqu’un de mauvais, mais je lutte contre cette facette de ma personnalité de toutes mes forces. Tout ce que je désire, c’est vivre une vie normale. J'ai même rejoint le FBI et non le Bureau Fédéral de la Magie, comme j’aurais dû le faire. Mais mes pouvoirs en ont décidé autrement, et l’Agence m’a renvoyée dans ma ville natale pour combattre les crimes magiques.
Me voilà de retour à Chipping Cheddar, au milieu de ma famille – maléfique, bien entendu -, un nouveau job sur les bras, et les casseroles de mon passé derrière moi.
Oh, j’ai oublié, en plus, il y a un cadavre. Et il ne s’agit pas d’un accident.
Donc, bienvenue dans mon monde !

3 avis pour Une furie en ville – Bureau Fédéral de la Magie tome 1

  1. Bit Lit Addict

    On va rencontrer Eden Fury, agent au FBI alors qu’elle est en mission avec son partenaire. Seulement, voilà le suspect qu’ils poursuivent est un vampire, et à la suite d’un malheureux concours de circonstances, Eden va s’approprier ses pouvoirs et s’en prendre violemment à son partenaire, sous l’emprise de la soif de sang. Cet évènement sonne le glas de sa carrière au FBI, Eden va se retrouver transféré au BFM, mais pas n’importe où. Retour à Chipping Cheddar, sa ville natale qui abrite un des portails de l’Autre-Monde, même si celui-ci est inactif, il faut néanmoins un agent pour le garder. Eden ne veut pas de ce poste, mais elle n’a pas vraiment le choix. L’âme en peine et résignée, elle revient dans la ville qui l’a vu grandir et qu’elle avait fuie. Bien décidée à tirer parti de sa déconvenue, elle reprend le poste de l’agent avant elle qui vient juste de mourir. (une piqure d’abeille lorsqu’on y est allergique ce n’est pas le pied). Si la cohabitation avec sa famille va être un enfer pour elle, c’est parce que ce sont tous des êtres maléfiques, démons, vampires et sorcières, ils la poussent tous à accepter ce qu’elle est et à pencher du côté obscur de la force, une chose contre laquelle elle se bat depuis toujours. Alors qu’elle prend ses marques, elle se balade sur les quais et découvre un corps. Mais pas n’importe quel corps, celui du chef de la police, un grand ami de son père, le démon de la vengeance… le retour au bercail ne va pas être de tout repos pour Éden…

    Quid des Personnages ?

    Eden Fury est.. Eh bien oui une furie… les gènes étaient présents dans la famille et c’est sur elle que c’est tombé, manque de bol pour sa famille d’êtres maléfiques, Eden se refuse à faire le mal. Elle est ce genre d’héroïne, qui se bat contre sa nature, ne s’accepte pas telle qu’elle est et veut devenir tout autre. Je dois avouer qu’au début j’ai eu du mal à m’attacher à elle et pourtant petit à petit je suis tombée sous son charme. J’ai beaucoup aimé les joutes verbales auxquelles elle s’adonne, que ce soit avec sa famille complètement délurée ou avec le nouveau chef de la police… Elle évolue quelque peu, mais on sent bien que les changements seront encore à venir. J’ai beaucoup apprécié les pouvoirs dont l’a doté l’auteure. C’est une approche un peu particulière et le fait que plus elle utilise ses pouvoirs plus elle en a, est vraiment bien trouvé, cela promet une belle évolution.

    Saywer Fox, le nouveau Chef de la police, est un personnage fort intéressant également, il est très perspicace et a un sens de l’honneur (et de l’humour) très développé. J’ai apprécié les sous-entendus qu’il place habilement et les petites remarques qu’il fait à Eden. Reprendre la place d’un homme mort qui a été très apprécié par ses concitoyens dans une petite ville n’est pas chose aisée pourtant il réussit a trouver aisément sa place et à se faire respecter. Il cerne plutôt bien les gens et c’est ce que j’apprécie chez lui. J’ai hâte de voir comment vont évoluer ses relations avec Eden dans les tomes suivants.

    Les personnages secondaires sont très bien travaillés et sont assez présents, la famille d’Eden, à l’origine de sa fuite de l’époque sont restés fidèles à eux-mêmes et ne cessent d’asticoter notre Agent. J’ai vraiment apprécié le personnage de la Grand-mère complètement folle et de la tante accro au jardinage. Même la vampire de belle-mère d’Eden qui fait des gâteaux et son père démon de la vengeance m’ont vraiment plu. L’auteure à utiliser une approche vraiment originale concernant certaines races de surnaturels et ceux-ci viennent étoffer l’univers de manière fort agréable.

    Un gros coup de cœur pour la chienne des Enfers : Princesse Bouton-d’or ! Oui oui c’est bien son nom !

    Mon avis

    On sent bien que ce premier tome pose les bases de l’univers, la situation ainsi que les personnages, l’intrigue est quelque peu longue à se mettre en place et l’on n’assiste pas à une avalanche d’actions et de rebondissements. Malgré ça, l’univers est intéressant et offre des tas de possibilités. J’aime bien le personnage, et sa dualité, son envie de se battre contre sa nature. Les personnages secondaires sont très intéressants et à mon sens apportent un vrai plus au récit. Ce sont eux qui amènent une grosse part de l’humour et de situations cocasses. La plume de l’auteure est fluide et le rythme de lecture est plutôt bon si l’on omet les quelques longueurs du début. J’ai bien aimé l’enquête ainsi que sa résolution. Je ne m’étais pas vraiment attendue à ça, j’ai donc été agréablement surprise. J’aurais peut-être aimé un peu plus de rebondissements, mais cela ne m’a pas gâché non plus ma lecture. J’ai passé un agréable moment, ce n’est pas un coup de cœur, mais cela reste une bonne lecture et j’ai hâte de voir ce que va faire l’auteure maintenant que les bases de l’univers sont posées.

    En Bref

    Un bon moment de lecture malgré une intrigue un peu longue à se mettre en route, une fois lancée on se laisse embarquer dans l’enquête. La famille complètement frappadingue de l’héroïne apporte un gros plus, de l’humour et des situations cocasses que j’ai beaucoup appréciées. Un premier tome qui pose des bases solides d’un univers original et plaisant, j’ai hâte de voir ce que va en faire l’auteure et si oui ou non son héroïne va se servir de ses pouvoirs de Furie qui m’intrigue tant.

  2. alicelibrarian

    L’histoire : Eden Fury, agent du FBI, se retrouve mutée après une bavure. Mais pas mutée dans un trou paumée comme n’importe qui. Non, Eden, elle, elle est mutée au Bureau Fédéral de la Magie, et se trouve en poste dans un trou paumée. Sauf que le trou paumé c’est la ville de son enfance. Où sa famille vit encore. Et où tout le monde est persuadé qu’elle a été retrogradée. Ce qu’elle ne vit pas forcément bien, elle qui avait enfin réussit à quitter l’endroit.
    Sauf que très vite, elle trouve sur la plage le corps du chef local de la police, noyé, lui qui avait pourtant peur de l’eau au point de ne pas s’en approcher. Commence alors l’enquête autour de sa mort, qu’Eden va suivre auprès du nouveau chef de la police, je paraphrase : « beau comme un dieu, ressemblant à un strip teaser en costume d’officier ».

    Les personnages : Eden est une furie, créature hybride magique, aux pouvoirs encore un peu inconnus, qui essaye de ne pas être comme sa famille, au côté paternel démoniaque et maternel sorcier. Elle ne veut pas être mauvaise, aussi essaye-t-elle à tout prix de ne pas utiliser ses pouvoirs (qui pour l’instant consistent à absorber le pouvoir/la capacité d’un être magique, pour une durée limité). J’ai quelques soucis avec son caractère, et je n’ai pas compris sa volonté de ne pas utiliser ses pouvoirs, surtout maintenant qu’elle appartient au bureau fédéral de la magie.
    Sa famille constitue elle une des bonnes surprises de ce roman, entre la mère, sorcière, qui n’hésite pas à ensorceler à sa guise, sa grand-mère avec son sale caractère, la nièce au serpent, le chien qui ressemble à un danois ou à un chien des enfers, selon si l’on est magique ou pas. Et Eden qui essaye d’être la plus normale possible dans tout ça. C’est sa famille qui apporte l’humour dans ce roman, et qui met certains batons dans les roues d’Eden, pour notre plaisir !

    La plume de l’auteur : La plume est assez fluide, le récit a bien défilé sous mes yeux (3h30 environ). Mais si les personnages sont hauts en couleur, j’ai trouvé l’intrigue assez classique, l’enquête est pas trop mal faite, surtout avec l’alternance hypothèses / interrogatoire / vérification, etc. Mais j’ai vraiment vu la solution de l’énigme arriver en plein dedans.

    Mon avis général : J’ai apprécié cette lecture, surtout grâce aux interactions entre Eden et sa famille. Mais je n’ai pas été emballée par l’enquête, donc l’avis est un peu mitigé. Eden manque un peu de logique pour moi, mais peut-être évoluera-t-elle dans le bon sens par la suite. La suite au prochain tome !

  3. Lectrice-Lambda

    Eden Fury n’est pas une jeune femme comme les autres. Elle est partie de sa ville natale pour faire carrière au FBI, mais surtout pour s’éloigner au plus de sa famille qui est loin d’être ordinaire. Son père est un démon de la vengeance, sa mère une sorcière et Eden n’est autre qu’une furie. Oui, une furie. Sauf qu’elle ne souhaite qu’être normal, ne pas être extraordinaire et surtout : ne pas faire le mal.
    Alors lorsque le FBI la transfère dans sa ville natale, Chipping Cheddar, au Bureau Fédéral de la Magie, Eden le prend pour une offense et comme une punition.
    Comment ne pas embrasser sa nature en côtoyant sa famille ? Sans compter toutes les créatures magiques qui peuplent sa ville que les humains ne voient pas ?
    Et encore plus quand l’un des amis de la famille est retrouvé mort.

    J’ai passé un super moment de lecture avec ce premier tome, « Une furie en ville ».
    C’est un livre qui se lit très rapidement, tant parce qu’il n’est pas très épais, mais surtout parce qu’il est très prenant.

    L’histoire commence sur les chapeaux de roue avec la fameuse mission qui va condamner Eden à retourner dans sa ville natale.
    J’ai vraiment apprécié ce début qui nous permet de connaître l’héroïne assez rapidement, tant au niveau de sa nature de furie que par ses envies de ne justement pas être maléfique.
    C’est un bon choix de la part de l’autrice d’écrire ce chapitre pour vraiment nous plonger dans son univers et d’apprécier Eden.

    Comme tout livre de cozy mystery, l’humour est très présent et je dois dire que c’est vraiment un élément qui m’a charmé.
    J’ai adoré ce trait qui donne un véritable charme à cette histoire. Annabel CHASE joue autant sur les réparties des personnages qui sont croustillantes, qu’aux noms des rues de Chipping Cheddar ( si vous aimez le fromage, vous allez adorer ! ). Il y a aussi des situations cocasses, des personnages qui font trembler de rire… Et j’ai trouvé que ça ne tombait pas dans le too much justement.

    Eden est une héroïne que j’ai adoré connaître et suivre. Son retour dans sa ville natale va plus la chambouler que ce qu’elle aurait imaginé. J’ai apprécié son caractère et j’ai hâte de la connaître encore plus.
    Fox ne m’a pas laissé indifférente, je dois bien le dire. L’autrice nous en a montré suffisamment sur ce personnage pour attiser notre curiosité, mais pas non plus beaucoup pour que nous puissions continuer à le connaître dans les prochains tomes. En tout cas, vu son nom de famille, je pense qu’il ne fait pas complètement parti des humains…
    La famille d’Eden est le groupe que j’ai adoré dans cette histoire. Ils sont tellement drôles, au détriment de l’héroïne bien évidement. Je n’aurais pas aimé avoir cette famille parce qu’ils sont très envahissants et ont des caractères… ! Mais vous allez forcément les adorer.

    L’intrigue s’intègre parfaitement à l’histoire. J’ai vraiment apprécié l’enquête qui ne tourne pas en rond et qui permet de mieux nous ancrer dans l’histoire d’Eden. Il y a un peu de suspens, en tout cas assez pour qu’on soit intéressé par son dénouement.

    La plume de Annabel CHASE est un délice. Franchement, elle se prête à merveille à ce genre d’histoire.

    En conclusion, « Le Bureau Fédéral de la Magie, tome 1 : Une furie en ville » est un joli coup de coeur. Annabel CHASE a su me séduire avec son univers détonnant et surtout par son humour qui m’a fait un bien fou !
    Les personnages sont tous intéressants et ont tous de fortes personnalités. Les situations loufoques s’enchaînent et les répliques bien salées font notre bonheur. Eden est une héroïne qui ne vous laissera pas indifférent.
    L’intrigue est prenante et plante bien le décors pour les prochains opus.

    Un premier tome qui m’a vraiment convaincue de continuer cette série et de connaître cette autrice.

    ( http://lectrice-lambda.blogspot.com/2021/02/blog-tour-bureau-fereral-de-la-magie.html )

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *