(4 avis client)

19,00

Plus que 2 en stock

Titre également disponible en téléchargement sur les plateformes de vente en ligne :

Le chant de la lame – Kit Colbana tome 1

J.C. Daniels

  • Imaginaire – Roman

Date de sortie : 08/01/2021 – 380 pages
EAN papier : 9782378122980
EAN numérique : 9782378122973

Kit Colbana – hybride, assassin, voleuse, femme aux multiples talents –, vient de décrocher un nouveau job : retrouver la pupille disparue de l’alpha des métamorphes locaux. En théorie, un jeu d’enfant.
Alors pourquoi est-elle si mal à l’aise ?
Peut-être parce que travailler avec des métamorphes n’est jamais simple, surtout quand ils sont sexy et vous promettent un boulot facile et de l’argent plus facile encore. Et elle a un mauvais pressentiment. Il se confirme lorsqu’au fil de son enquête, Kit découvre que d’autres enfants ont également disparu. Cette fois, c’est sûr, elle est dans le pétrin jusqu’au cou !
Ah, et autre petit détail : si elle se plante, elle est morte….
Avec un peu de chance, elle vivra peut-être même assez longtemps pour encaisser l’argent qu’on lui a promis !

4 avis pour Le chant de la lame – Kit Colbana tome 1

  1. Lectrice-Lambda

    Voici la série d’urban fantasy de la rentrée aux éditions Alter Real.
    Alors est-ce que vous allez succomber à cet univers ?

    « Le chant de la lame » est le premier tome de la série « Kit Colbana ».
    Nous allons donc y découvrir Kit Colbana, une femme très particulière : elle n’est pas totalement humaine, c’est une assassin, une détective, en bref une femme aux multiples talents.
    Aujourd’hui, elle a une mission, un nouveau travail : retrouver le neveu de l’alpha d’un groupe de métamorphes du coin. Autant dire que c’était censé être une chose aisée.
    Sauf que ça ne l’est pas quand on traite avec les métamorphes. Plus elle avance dans l’enquête et plus elle se rend compte que l’histoire va beaucoup plus loin qu’une seule disparition.
    Ah, et si elle a le malheur de ne pas retrouver le fameux disparu, elle mourra.

    J’ai adoré cette lecture !
    Je pense que c’est le livre d’urban fantasy que j’ai préféré depuis de nombreuses années. J’en lis moins car j’ai été souvent déçue par ce genre dernièrement, mais « Le chant de la lame » remonte bien le niveau.

    Alors oui, on retrouve les grands classiques du genre.
    Kit est une femme forte, solitaire avec la langue bien pendue. Il y a des métamorphes, des vampires, des sorcières, des créatures qui sont le classique de ce genre d’histoires.

    Il y a aussi beaucoup d’humour, mais j’ai trouvé que c’était savamment dosé par l’autrice.
    J.C. DANIELS arrive à trouver la balance entre sérieux et comique et je n’ai jamais trouvé que l’un ou l’autre prenait trop le dessus. Au contraire, ces deux éléments s’harmonisent parfaitement et donnent un parfait rendu.

    J’avais également peur de retrouver les éternels triangles ( ou plus ) amoureux, mais ce n’est pas le cas.
    Oui, il y a plusieurs « hommes » qui gravitent autour de Kit, mais plus on avance dans l’histoire et plus on se rend compte que ça peut être pour différentes raisons. Certains ont un passif avec l’héroïne, d’autres non et j’ai apprécié suivre l’évolution de ces différentes relations. Pour une fois, tout n’est pas focalisé sur la romance et le sexe.

    Kit est une héroïne vraiment plaisante à suivre. Elle a un fort caractère, mais elle est aussi très sensible. J’ai aimé toutes ses joutes verbales et toutes les situations dans lesquelles elle va se trouver parfois contre son gré. Son passé nous est un peu dévoilé et j’ai hâte d’en savoir encore plus.
    Il y a beaucoup de personnages secondaires et ils sont tous intéressants à leur manière. Je ne vais pas en dire plus pour ne pas spoiler l’histoire, mais ils ont chacun un rôle à jouer dans l’histoire et attirent tous notre attention.

    Finalement le récit avance plutôt rapidement, sans avoir l’impression de rapidité et de facilité.
    Le fait que la disparition du neveu de l’Alpha ne soit que la partie émergée de l’iceberg rend l’intrigue encore plus intéressante.

    En conclusion, « Kit Colbana, tome 1 : Le chant de la lame » est vraiment une belle surprise. J.C. DANIELS nous plonge dans son univers urban fantasy bien travaillé avec facilité.
    Oui, on retrouve les grands clichés de ce genre d’histoires – l’héroïne forte au caractère bien trempé, les métamorphes, les vampires, les sorcières -, mais tout est parfaitement dosé et maîtrisé.
    L’humour n’est pas too much, il n’y a pas de véritable triangle amoureux et l’intrigue est vraiment travaillée.
    S’il y a bien un livre d’urban fantasy que je vous conseille pour ce début d’année c’est celui-ci.
    Vivement la suite !

    ( http://lectrice-lambda.blogspot.com/2021/01/kit-colbana-tome-1-le-chant-de-la-lame.html )

  2. alicelibrarian

    L’histoire : Kit (Kitasa) Colbana tient un bureau de détective privé, à Orlando, où une moitié de la ville tient gràce aux parcs d’attractions, et l’autre appartient aux ANH (Assemblée des Nons-Humains). Son quotidien est fait d’enquêtes, de missions de livraisons, et de tout petit boulot qui peut remettre un peu de sous dans les caisses. Mais quand Damon, de la meute des chats, vient lui proposer de travailler pour eux, elle n’a pas envie. Les chats ne sont pas fiables, ils n’obéissent pas aux lois comme les loups. Sauf qu’un enfant a disparu, un jeune chat de 16 ans, Doyle, et sa photo se trouve sur son bureau, avec son air gentil qui la dévisage. Comment refuser ? Surtout avec 50000 $. Mais ce contrat vient avec Damon qui va lui souffler dans le cou pendant TOUTE l’enquête.

    Les personnages : Kit fait partie de ces héroïnes qui vous attachent tout de suite (soit vous l’adorez, soit vous la détestez). Son passé a ses traumatismes, mais elle a survécu. Un vampire lui court un peu après depuis une enquête concernant la fille d’une amie, mais pour l’instant elle arrive encore à l’esquiver. Son but principal, pour l’instant, est la survie, en essayant de ne pas se faire trop remarquer (ce qui est bien plus facile, quand comme elle, on peut devenir invisible, pouvoir qu’elle tient de la lignée de sa mère, une Aneira, femme guerrière mythique).
    Damon est heureusement un peu plus que l’homme de main musclé qu’on nous décrit au début, même si son comportement n’est pas tout à fait idéal à mon goût. Il a ses raisons, même s’il ne veut pas toujours en discuter calmement.
    Jude, on nous en parle très vite dans l’histoire, est ce vampire qui essaye de séduire, ou mordre, ou attirer près de lui, Kit, apparemment juste parce qu’il en a envie. Capricieux, et pas forcément d’humeur à accepter les ‘non’, malheureusement.

    La plume de l’auteur : J’ai dévoré ce roman, l’action est bien menée, l’enquête progresse à un rythme plausible, compte tenu de la magie, et c’est un plaisir de retrouver une ‘vraie’ enquête avec une héroïne d’urban fantasy ! On remet peut-être un peu trop le doigt sur le passé de Kit à mon goût, avec des crises de panique assez régulière, mais j’imagine que c’est pour la rendre plus humaine.

    Mon avis général : C’est un petit coup de coeur cette histoire. J’ai adoré suivre Kit dans son enquête sur la disparition d’un jeune métamorphe félin, y compris avec les sorcières et l’unité de ‘police’ qu’elle a pu croiser. Quelques soucis, comme j’ai dit plus haut, avec la répétition de ses traumatismes, mais pas assez pour empêcher que ce roman soit un coup de coeur. Une très bonne urban fantasy selon moi, à rapprocher de Kate Daniels ou de Rebecca Kean, pour ne citer qu’elles !
    Et la couverture ne gache rien, j’adore cette palette de couleurs !

  3. Bit Lit Addict

    J’ai craqué pour ce livre quand j’ai vu la superbe couverture qui m’a fait du pied, et le résumé a fini de me convaincre rien qu’avec la première phrase. J’avais hâte de m’y plonger.
    On va faire la connaissance de Kit, une jeune hybride mi-humain mi-Aneira, les descendantes guerrières des légendaires Amazones, a des multiples talents et pouvoirs. Elle a ouvert sa petite entreprise de détective privé et elle est engagée par l’Alpha de la meute de métamorphes locale pour retrouver son neveu qui a disparu. Jusque là rien de bien compliqué, sauf que voilà : l’Alpha lui impose la présence d’un garde du corps/coéquipier/espion. Ah et aussi le fait que si elle ne réussit pas alors elle mourra. Rien de moins. Oui sauf qu’elle va vite découvrir que le neveu de l’Alpha n’est pas le seul à avoir disparu.
    Quid des Personnages ?
    Kit est un de ces personnages qui, même s’ils évoluent parmi des prédateurs plus dangereux aux pouvoirs bien plus grands que les siens, fini toujours par s’en sortir et qui utilise sa tête autant que ses muscles et ses pouvoirs. Elle réfléchit, elle ose, elle n’a pas peur (ou du moins gère très bien sa peur). Elle a un lourd passé compliqué et qui pourrait bien lui revenir dans la tronche à tout moment et pourtant elle ne se laisse pas diriger par ses angoisses et ses cauchemars. Elle n’est pas la plus forte physiquement, mais elle a un mental d’acier et une grande gueule. Une héroïne comme je les aime.
    Damon
    Métamorphe, viril, sexy, à la force décuplée, on pourrait presque croire à un bon vieux cliché, mais qui marche bien. Presque. Oui, car bien qu’il réunisse tous les critères, l’auteur l’a, habillement je dois dire, doté d’un caractère qui vient contre-balancer tout cela. Il cache bien son jeu, et j’ai aimé le découvrir au fil des pages, il se dévoile peu à peu et j’ai vraiment apprécié ce personnage.
    Jude
    J’ai eu beaucoup de mal à m’attacher à Jude au début, je ne comprenais pas ce personnage ni vraiment ce qu’il venait faire là. Et c’est là toute l’astuce de l’auteur qui me l’a mise à l’envers ! Jude est un Vampire comme je les aime, sournois, manipulateur et qui ne brille pas au soleil. Bien que très fort, il est limité par sa condition de vampire et ça fait aussi du bien de retrouver un vampire qui ne soit pas tout puissant et qui ne soit pas tout gentil tout mielleux. C’est un personnage complexe qui lui aussi place doucement ses pions.
    Les personnages secondaires sont assez présents et tous sont utiles. Ils viennent apporter quelque chose lorsqu’il le faut, d’autres prennent plus d’importance au fil des pages et l’on devine aisément qu’on les retrouvera dans les tomes suivants et honnêtement j’ai hâte d’en savoir plus sur certains d’entre eux.
    Mon avis
    Je dois avouer que j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire, je trouve le départ un peu long et j’ai eu du mal à m’attacher aux personnages au début. Pourtant j’ai été agréablement surprise par la suite. Une fois l’enquête vraiment démarrée, les personnages se dévoilent et nous happent. L’intrigue s’intensifie et nous prends au piège, les pages se tournent et les chapitres défilent. L’action vient, les révélations nous bouleversent et l’auteur nous tient en haleine. Je n’ai pas été capable de le lâcher avant de l’avoir terminé. J’ai apprécié l’histoire et l’intrigue, plus complexe qu’elle n’y parait de prime abord. L’enquête est bien menée et je dois avouer que j’étais suspendue aux mots, en attente de découvrir le pourquoi, le comment, mais surtout le qui ! Et je n’ai pas été déçue.
    Malgré quelques clichés du genre (mais qui fonctionnent bien), j’ai passé un bon moment de lecture. Ce premier tome pose les bases d’un univers intéressant et j’ai hâte de voir ce que l’auteur va en faire par la suite. J’ai apprécié le fait que les métamorphes diffèrent de ce que l’on a l’habitude de voir habituellement. La phase de Bourgeonnement est vraiment bien trouvée, de même que la manière dont sont organisés les Sorcières et leurs différents pouvoirs. Quant aux Aneiras j’ai hâte de savoir si on les découvrira un peu plus par la suite.
    En Bref
    Un excellent moment de lecture et une très belle découverte malgré un démarrage un peu long à mon gout. Un univers vraiment intéressant et une manière particulière de traiter des espèces déjà bien connues. Une enquête palpitante et une intrigue qui m’a prise au piège sans que je le voie venir. J’ai été happée dans l’histoire et je n’ai pas pu le lâcher avant d’avoir fini. Un bon premier tome qui pose de bonnes bases pour la suite. J’ai hâte de découvrir le second tome dont nous avons un petit aperçu et qui m’a définitivement mis l’eau à la bouche.

  4. AuroreKarelle

    J’ai lu ce livre dans le cadre d’un service presse et je remercie les éditions Alter Real pour l’envoi et pour leur confiance

    Nous allons suivre et découvrir Kit, une hybride détective privé au caractère bien trempé, elle est pleine de sarcasme et drôle, la jeune femme va se retrouver à devoir enquêter pour l’Alpha du clan Chat et la pression est grande, car la dirigeante est complètement cinglée et si Kit échoue à retrouver son neveu qui aurait fugué et bien elle le payera de sa vie. Et pour la surveiller, on lui affecte un coéquipier bon gré mal gré.

    J’ai adoré suivre l’enquête avec toutes ses disparitions dans tous les castes, loups, vampires, sorcières… C’était captivant et je me suis totalement laissé embarquer.

    J’ai adoré le personnage de Kit, qui est une femme forte, courageuse , mais avec de profonds traumatismes qui viennent régulièrement la hanter. J’aime son rapport à son épée et les mécanismes qu’elle a mis en place pour garder le contrôle même si la présence de son collègue/garde du corps Damon ne lui facilite pas toujours la tâche.

    Damon est un personnage complexe, souvent assez brusque, il va se dévoiler protecteur envers Kit et va se surprendre à développer des sentiments à son égard. Il est mystérieux et nous en découvrirons plus sur lui au fil du récit. Lié à son clan et bien que loyal, il est parfois en désaccord avec son Alpha et joue souvent les tampons, toutefois, il ne cherche pas à s’élever dans son clan, il se contente d’être là et de faire le job. Je me suis petit à petit attaché à lui.

    Jude , le vampire est le personnage qui m’a le plus perturbé, impossible de savoir si c’est un véritable salaud ou un futur allié et ami digne de confiance. Manipulateur, il voit les faiblesses des autres et s’en sert à son avantage. Kit l’obsède et il a une certaine emprise sur elle, bien que le dénouement de ce tome risque bien de changer la donne… ou pas.

    J’ai beaucoup aimé plusieurs personnages secondaires tels que Es, Goliath, j’espère revoir tout ce petit monde dans la suite des aventures de Kit.

    La plume de l’autrice est très agréable et fluide, son roman est captivant et il change de ce qu’on a déjà pu lire. Ses personnages et son univers sont travaillés et ce premier tome pose les bases d’une saga à fort potentiel.

    Ce premier tome fut un coup de cœur, je me suis régalée et j’ai totalement était charmer pour ce monde qui nous est proposé, je vous recommande vraiment ce livre si vous faites fan d’urban fantasy.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Création de site internet