(1 avis client)

17,90

Disponible sur commande

Titre également disponible en téléchargement sur les plateformes de vente en ligne :

La table d’Émeraude

Virginia Besson Robilliard

  • Imaginaire – Roman

Date de sortie : 22/05/2019 – 404 pages
EAN papier : 9782378121921
EAN numérique : 9782378121938

De retour du Japon, les trois sœurs Sorah, Míriel et Hénora n’ont pas le temps de souffler. Elles reçoivent la visite d’un émissaire du royaume des Elfes de Norvège. Rien que ça !
Il leur annonce une nouvelle catastrophique : la mythique Table d’Émeraude a été dérobée. Artéfact puissant, il ne peut tomber entre de mauvaises mains.

Elles n’ont pas le choix : elles doivent se lancer aux trousses du voleur, mais celui-ci se montre particulièrement doué pour effacer ses traces. Commence alors une multitude d’épreuves qui les plongeront dans les recoins les plus obscurs de la magie. Heureusement, elles peuvent compter sur Avicenne, le vampire alchimiste, Yato, le messager de la mort, et sur le soutien indéfectible de leur fidèle oncle Jin.

Et lorsqu’un vieil ennemi d’Avicenne surgit du passé, les soeurs sorcières se rendent compte que leurs aventures au Japon n’étaient que la partie émergée de l’iceberg : les attendent un problème bien plus grand encore, qui pourrait mettre en péril l’équilibre du monde.

1 avis pour La table d’Émeraude

  1. alicelibrarian

    L’histoire – Nos trois sœurs sont rentrées du japon depuis peu, et déjà sur le pas de leur porte apparaît un elfe, qui vient leur demander de retrouver la table d’Émeraude, ainsi que le nécessaire pour le rituel qui maintient le monde magique et le monde humain ensemble. On va ainsi découvrir les incarnations des douze mois de l’année, dont les descriptions font presque ressentir le mois en question (mention spéciale à la description du biker, j’ai adoré!!) et d’autres êtres, dont un groupe d’êtres magiques créé par l’auteur, qui a fortement titillé mon imagination ! Les liens entre les personnages, et surtout Yato et Avicenne avec les sœurs, prennent une dimension bien plus présente. On a ainsi, au travers de l’ennemi qu’Avicenne devra affronter, une bonne vision de l’historique de notre vampire, ce qui aide à le comprendre, et à l’apprécier un peu plus.
    Il reste toujours cette sensation que quelque chose reste cachée en dessous du récit. Je pense que l’auteur joue sur cet effet, comme elle l’a fait dans le premier tome.

    La plume de l’auteur : Les chapitres sont toujours aussi courts (50 chapitres pour 176 pages, soit 3,56 pages par chapitre). Mais comme l’action était plus intense dans ce tome, le découpage m’a moins dérangée. Les descriptions des lieux et actions ont aussi été un peu plus nettes, ce qui m’a aidé à rentrer plus facilement dans l’histoire. Une plume toujours facile à lire, avec beaucoup moins de mots en langue étrangère.

    Mon avis général : Une suite que j’ai personnellement trouvée plus agréable à lire que le premier opus, le fil rouge des enquêtes/réparations de ce qu’a causé la magie des trois sœurs avance. J’attends toutefois avec attention le prochain tome, ne serait-ce que pour savoir enfin le pourquoi du comment de toutes ces cachotteries !!

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Création de site internet