(2 avis client)

20,00

Plus que 2 en stock

Titre également disponible en téléchargement sur les plateformes de vente en ligne :

La révolte magique – Umbra Luna #1

Nina Davis

  • Imaginaire – Roman

Date de sortie : 05/09/2020 – 328 pages
EAN papier : 9782378122423
EAN numérique : 9782378122416

L’Ordre secret d’Umbra Luna recense les créatures surnaturelles et étudie tous les phénomènes magiques. Jenna, spécialiste des auras, travaille au département des énergies. Lorsqu’elle est envoyée en mission en Irlande, elle est loin d’imaginer ce qui l’y attend.
Sous couverture en tant qu’étudiante à l’université de Cork, elle rencontre William, séduisant professeur d’art à l’aura ténébreuse. Très vite, elle le soupçonne de ne pas être qui il prétend mais se retrouve piégée. Un seul choix possible : s’allier à cet homme énigmatique et terrifiant pour survivre.
De nombreuses vies sont en jeu, et Jenna ne peut plus rester dans l’ombre, même s’il lui faut affronter de très anciennes et terribles puissances. Et faire face à l’attirance magnétique irrépressible qui la pousse vers William.

Série précédemment publiée sous le titre « Lumina Tenebris ». Version retravaillée.

2 avis pour La révolte magique – Umbra Luna #1

  1. Myrtille Bastard auteure

    L’Irlande, ses légendes, des sorcières, de la magie, des vampires…
    J’ai passé un excellent moment en compagnie de Jenna. Je ne m’attendais pas à être happée comme ça dès le début de l’histoire! Le style est fluide et plaisant. Les personnages sont attachants. Je n’ai mis que quelques jours pour le lire, tant je voulais connaître la suite des aventures de Jenna et Guilhem. Ah… Guilhem… Et de toute façon, l’action allant crescendo, j’étais incapable de le poser!
    L’attente du tome 2 va être longue !

  2. Vanessa A

    Bon, autant le dire tout de suite : Umbra Luna est un méga coup de cœur. Je l’ai lu en l’espace d’une semaine (ce qui m’a frustrée d’autant plus parce que j’avais beaucoup de boulot et que je ne pouvais pas m’y consacrer autant que j’aurais voulu.)
    Par quoi commencer vu que j’ai tout aimé ?
    Déjà : Le lieu.
    L’histoire se passe en Irlande. Quand on sait la dévotion que j’ai pour les pays anglo-saxons, forcément, ça fausse la donne oui… mais non ! Du coup je suis très très pointilleuse. J’aime quand je reconnais le pays, quand on me le fait découvrir d’une autre façon, personnelle tout en restant authentique et là… Carton plein ! Non seulement Johanna m’a tant immergée dans ces magnifiques paysages que j’ai eu l’impression de réussir à sentir l’odeur de la pluie, de contempler la beauté des décors décrits, de vivre dans la maison de Jenna, le manoir des Johnson, ou de Iubdan, de me promener à Cork…
    Là où elle est très forte, c’est qu’en plus de rendre justice à ces fabuleuses contrées, elle a réussit à les transcender. Tout est à couper le souffle dans Umbra Luna, et je n’ai qu’une envie : prendre un billet pour m’y rendre tout de suite !
    Ensuite : la mythologie. Parce qu’on ne saurait parler d’urban fantasy en Irlande sans y faire référence, les créatures rencontrées sont multiples, réinterprétées à la perfection, extrêmement documentées… Ni bonnes ni mauvaises, simplement anciennes, chargées d’histoires, avec leurs propres règles et la richesse de leur folklore. J’ai adoré retrouver des mythes découverts au hasard des bestiaires, suivre le regard de l’auteure dessus, me poser les mêmes questions que l’héroïne… Trembler, m’émerveiller, rire et pleurer !
    D’ailleurs en parlant de l’héroïne : quelle claque ! Enfin une nana aussi forte que fragile, une femme aux nombreuses fêlures qui pourtant se bat pour se protéger, défendre ses croyances et s’imposer sans écraser. La personnalité de Jenna est hyper badass, sans avoir le défaut qu’on rencontre dans les femmes de tête des romans : s’identifier à un mec avec toutes les déviances que comportent les machos, mais au féminin. Parce qu’on peut avoir du caractère, botter des culs et pourtant déborder d’empathie, de douceur et de bienveillance, être une femme forte sans devenir une merdeuse méprisante et supérieure hostile aux autres femmes : Jenna en est l’exemple parfait. Une héroïne inspirante dans ses choix et son parcours qu’on admire et qu’on soutient, qu’on aimerait connaître dans la vie.
    Les recherches sur les minéraux et la sorcellerie sont incroyables aussi, c’est simple, en lisant Umbra Luna, je me suis vraiment dit que tout ça existait, que l’on pouvait devenir une sorcière en suivant des cours à Aix-en-Provence, et qu’à l’occasion, je demanderai une visite guidée à l’office du tourisme !
    L’intrigue est incroyable également, bourrée de rebondissements. Je ne me suis pas ennuyée une seconde. Les péripéties s’enchaînent sans temps mort, chaque chapitre entraîne le suivant ! La romance est intense sans pourtant éclipser l’histoire ce qui est pour moi un énorme plus. Et chaque personnage qu’il soit principal ou secondaire possède une psychologie propre, fouillée et approfondie, ce que j’adore également.
    Et que dire de la plume ? Efficace, élégante, poétique… Elle arrive en quelques mots parfaits à nous entraîner dans son univers à tel point qu’on arrive plus à décrocher. Un vocabulaire riche pour des tournures entraînantes, une merveille !
    J’ai bien évidemment enchaîné direct avec le tome 2, quitter tout de suite cette histoire aurait été un crève-cœur, je suis heureuse que ça continue !
    Alors à nous deux Célia ! (Même si j’espère bien avoir au fil des pages quelques nouvelles de ma Jenna chérie et de son ardent William !)
    Pour conclure, je dirais qu’avec ce deuxième livre de Johanna (j’avais déjà succombé aux âmes pirates qui avait été également un magistral coup de foudre), l’auteure a réussi à intégrer le cercle restreint de mes auteurs chouchous. À présent j’ai hâte de découvrir Jurassic Shaman et Zéladonia pour rêver pendant encore plusieurs semaines à ses côtés !

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Création de site internet