(3 avis client)

19,00

Rupture de stock

Titre également disponible en téléchargement sur les plateformes de vente en ligne :

Dangereuses obsessions – Les ombres de Woodstown tome 1

Sarah G.Lhossi

  • Imaginaire – Roman

Date de sortie : 05/02/2021 – 356 pages
EAN papier : 9782378123086
EAN numérique : 9782378123079

À la mort de sa mère, Carra est contrainte de partir vivre chez son père et d’emménager à Woodstown, une petite bourgade du nord des États-Unis. Il a refait sa vie, et elle va devoir cohabiter avec une belle-mère et ses deux enfants. Beaucoup de changements pour cette jeune fille de 18 ans, qui heureusement, réussit à intégrer le journal du lycée. Enfin, un élément stable dans sa vie !
Sauf que, très vite, elle s’aperçoit que Woodstown est frappée par des phénomènes étranges. Plusieurs personnes se suicident dans des circonstances anormales… Et puis il y a Shade, qui va au même lycée qu’elle. Beau, ténébreux, mystérieux, il l’intrigue. La fascine. Et la terrifie en même temps. Et s’il était lié à cette vague de suicides ?
Alors que son instinct lui souffle de se tenir loin de lui, sa curiosité l’entraîne à vouloir en savoir plus. Quitte à se mettre en danger.
Plongez dans cette romance paranormale haletante.

3 avis pour Dangereuses obsessions – Les ombres de Woodstown tome 1

  1. alicelibrarian

    L’histoire : Carra vient de perdre sa mère, et l’assistance sociale l’envoie donc auprès de son père, qu’elle n’a plus vu depuis qu’elle avait 6 ans. Il s’est remarié avec Stella, qui a deux enfants d’un précédent mariage, une fille de 18 aussi, et un petit garçon. Elle passe ainsi de la Californie à un environnement moins chaud, plus enneigé, et forcément doit se refaire une vie, un cercle d’amis et tout ce qui s’ensuit.
    Sa nouvelle sœur ne l’appréciant guère, elle se cherche un peu au Lycée, avant de découvrir qu’il y a un club de journalisme, auquel elle s’empresse d’adhérer. Elle apprend ainsi quelques ragots, et surtout lance l’enquête autour des mystérieux suicides qui apparaissent dans Woodstown. Et plus le temps passe, plus elle est persuadée que Shade, un membre d’un groupe de lycéens à part, est lié aux suicides.

    Les personnages : Parmi les personnages principaux, nous avons Carra, qui essaye de se reconstruire après la mort de sa mère. Les difficultés d’adaptation, les nouveaux camarades… elle essaye de s’intégrer, mais Shade l’attire, et l’effraie, et elle n’arrive pas à le cerner.
    Shade justement, est assez fermé aux autres, exception faire du ‘groupe’, et il oscille entre vouloir s’approcher, vouloir s’éloigner, plutôt indécis, tout en restant très secret. J’ai eu un peu de mal à l’apprécier.
    Un personnage qui n’est pas principal, c’est Justin. Enfant ‘différent’, surdoué, qui a l’air d’être atteint d’un trouble du spectre autistique, pas forcément bien traité par sa famille, entre sa sœur qui le tyrannise un peu et sa mère qui le couve, je l’ai beaucoup apprécié. Une certaine envie de le protéger, de le soutenir…

    La plume de l’auteur : Assez maitrisée, et plutôt fluide. L’auteur joue bien entre les avancées et reculées des hypothèses autour des suicides, de la relation Carra/Shade. Peut-être un peu trop pour moi, entre leurs circonvolutions du oui et du non, secret, raconte moi, ou pas, etc. Néanmoins c’est une bonne histoire, pour autant qu’on rentre dedans.

    Mon avis général : Sauf que justement, pour moi, la mayonnaise n’a pas pris. Je ne suis pas du tout rentrée dans l’histoire, malgré son intérêt. Le mystère autour des suicides, qui sert un peu de fil conducteur, a une conclusion qui me laisse un peu en plan, et les évènements de la fin de l’ouvrage m’ont laissé sur ma faim. J’ai eu du mal à le finir, ce roman, même s’il est bien écrit (sinon je n’aurai pas pu poursuivre). Il n’était probablement juste pas pour moi, et au vu des autres avis j’ai l’impression que soit on l’adore, soit justement ça ne prend pas.
    J’essaierai quand même au moins le prochain tome, je pense, car le cliffhanger me donne envie de poursuivre, en espérant que j’adhère !!

  2. Liliwd

    J’ai vraiment adoré cette lecture. L’histoire se met doucement en place, ce qui permet de bien s’immerger dans cet univers riche et la fin est un enchaînement d’actions qui ne laisse pas indemne. Beaucoup d’émotions sont au rendez-vous de cette lecture. Les personnages sont tous très bien travaillés. J’ai adoré en particulier Shade qui est un être torturé mais. Il a un grand cœur mais il est coincé entre ses désirs et ses “obligations”. L’auteure a une très belle plume, c’est avec plaisir que je lirai la suite.

  3. Vanessa

    Je savais qu’il s’agissait de romance paranormale en commençant ce roman, mais c’est tout. d’accord. Quelles créatures? Quel pendant surnaturel? Impossible de le savoir sans lire.Tellement de mystères, il fallait que je sache !
    Donc me voilà à Woodstown.
    Suite à la perte de sa mère, Carra, notre héroïne arrive à Woodstown, petite ville américaine au climat pluvieux qui la change de sa Californie natale. Et puis les relations avec celui qu’elle appelle son « géniteur » les services sociaux l’ont forcé, elle n’a pas le choix. En plus, dès le premier jour alors qu’elle se rend au lycée, elle est témoin d’un « suicide ». Sur place, Shade. Aussi mystérieux, ténébreux que sexy. Forcément, en tant que future journaliste au tempérament curieux, elle va mener son enquête, et découvrir… Rien de ce qu’on connaît.
    Sarah entretient le mystère tout du long, et franchement les rebondissements s’enchaînent. Le rythme est hyper bien géré, les indices sont semés, les personnages se bousculent, s’entrechoquent et les relations s’enveniment, explosent… Alors oui, c’est de la romance, mais pas que. L’auteure mélange les genres pour nous offrir un thriller psychologique, une intrigue surnaturelle, un polar fantastique déroutant. Et ça rend fou ! Mais accro aussi. Parce que la grande force de Sarah ce sont les émotions. Des personnages attachants, différents, humains que l’on suit avec bonheur. Il y en a plein, et pourtant ils sont si bien décrits, si travaillés qu’on entre dans l’histoire sans chercher à savoir qui est qui, on sait. Tout apparaît familier, plausible, jusqu’à ce que tout bascule.
    Sarah ne ménage pas notre cœur, et il faut l’avoir bien accroché. J’ai eu beaucoup de mal à m’arrêter de lire. J’aurais voulu rester à Woodstown, enquêter avec Carra, retrouver Shade, discuter avec Justin, tabasser Kessy, puis la consoler aussi. Le style de l’auteure est addictif, sans fioriture, l’intrigue est immersive. Alors merci Sarah. Tu viens de gagner une adepte ! D’ailleurs j’ai déjà commencé dangereuses attractions ! (Oui, il FAUT avoir le tome 2 sous la main à la fin du 1, sinon le cliffhanger final vous achèvera…)

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Création de site internet